FASO - France Afrique Solidarité

Association FASO

La junior association FASO est en action au Burkina Faso sur des projets de développement durable, lutte contre la malnutrition et accès à l'éducation. En France c'est à travers des expositions, des films pédagogiques, des interventions lycéennes, des concerts ou encore des courses solidaires que l'association sensibilise aux valeurs de solidarité et d'engagement.

SITE DE L'ASSOCIATION

PAGE YOUTUBE

PAGE FACEBOOK

Mon engagement faséen

            Je suis entrée dans l’association FASO lorsque j’étais en Terminale. Aujourd’hui accompagnatrice, j’ai parcouru à côté de mon engagement des voies diverses – estudiantines et professionnelles – qui m’ont toutes menée à une même réflexion. L’expression, au sens complet du terme, est la clé pour la création d’un nouvel élan au niveau mondial, dans la compréhension de tous et dans le respect. L’économie sociale et solidaire me semble être l’un des moyens les plus concrets à la création de cet élan : c’est en laissant chacun s’exprimer, en permettant à tous d’agir et en réunissant tous ces acteurs que l’on peut parvenir à changer durablement les choses. Au-delà de l’aspect politique qui souvent est un frein, chaque homme et chaque femme sur Terre devrait être dans la possibilité d’exprimer ses idées, de réaliser ses projets dans un esprit de coopération et d’entraide. Nous ne choisissons pas où nous naissons, ni dans quelles conditions qu’elles soient climatiques, environnementales, économiques ou politiques. Chacun doit prendre conscience de ce qui l’entoure et agir à sa façon pour le confort de tous. Lorsque j’évoque le projet FASO, nombre de personnes sont surprises. Pourtant les projets de ce type sont nombreux mais malheureusement peu connus ou perçus comme inaccessibles. Il est important de conserver un lien avec les jeunes citoyens français – et au-delà ! – pour continuer d’inculquer ces valeurs - à mon sens - primordiales. Le documentaire FASO, dont j’ai filmé une grande partie des images et que j’ai monté dans sa totalité, est un premier pas vers cette diffusion grâce à l’expression d’acteurs burkinabès à qui la parole a été donnée, ainsi qu’aux acteurs français de l’association qui ont participé à l’élaboration du documentaire. L’implication est indispensable ici et là-bas, et le dialogue est possible si l’on s’en donne la possibilité. Le monde n’est pas une bouteille, il suffit de voir grand et d’oser franchir les frontières cartographiques.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/04/2018

×